top of page
ANDY.jpg

balbutiements d'un espoir

en proie aux caprices d'une divinité facétieuse

Textes et récits

de Mathieu Morel et Guillaume Bouguepire

Madama Kara et ses fils

« On ne juge pas ceux qu'on ne connait pas ! » Voilà ce que répétait sans cesse madame Kara à son fls cadet, Anthony. Une phrase qu'elle articulait sans lassitude et exprimait comme un véritable mantra. Bien qu'elle n'eut aucune idée de ce que pouvait être un mantra. A travers ce principe elle ne protégeait pas les autres de l'éventuel jugement de son jeune garçon. Mais elle se protégeait elle-même. Sa meilleure défense en toute forme de circonstances était de hurler « on ne se connait pas, chère madame ! » .

S'il y avait bien une chose que Madame Kara ne supportait pas, c'était qu'on la juge sans la connaître.

love et ex MORTUUS

Utilisez cette zone pour ajouter toute information que vous souhaitez partager avec les utilisateurs. Cliquez sur "Modifier le texte" pour modifier le texte. Vous pouvez également ajuster la taille et la couleur du paragraphe afin qu'il corresponde au thème de votre site Web.

 

bottom of page